samedi 24 décembre 2011


Je m’accroche à la lumière
La vie en bandoulière
Je m’étire et me tends
Je me fonds dans le temps…



Perles de Lierre...
















"Voici l'heure où le pré, les arbres et les fleurs
Dans l'air dolent et doux soupirent leurs odeurs.

Les baies du Lierre où l'ombre se receuille
Sentant venir le soir se couchent sur leurs feuilles

Le feuillage, qui boit les vapeurs de l'étang,
Lassé des feux du jour s'apaise et se détend."

Anna de Noailles

Tronc de bois...


Tronc de bois, délicatement drapé
Dans lequel ne coule plus la sève ; 
L'écorce n'a pas connu de trêve, 
S'éparpillant tel un tissu usé. 




lundi 5 décembre 2011

Coucher de lierre...



Entre ciel de cuivre et ciel d'étain...




"Le ciel d'étain au ciel de cuivre
Succède. La nuit fait un pas.
Les choses de l'ombre vont vivre.
Les arbres se parlent tout bas.

Le vent, soufflant des empyrées,
Fait frissonner dans l'onde, où luit
Le drap d'or des claires soirées,
Les sombres moires de la nuit.

Puis la nuit fait un pas encore.
Tout à l'heure, tout écoutait.
Maintenant nul bruit n'ose éclore ;
Tout s'enfuit, se cache et se tait.

Tout ce qui vit, existe ou pense,
Regarde avec anxiété
S'avancer ce sombre silence
Dans cette sombre immensité.

C'est l'heure où toute créature
Sent distinctement dans les cieux,
Dans la grande étendue obscure,
Le grand Être mystérieux !"

Nuit de Victor Hugo

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

© Edith Gayot-Boudier

Les photos et les textes de ce site ne sont pas libres de droit et sont régis au droit français et au Code de la Propriété Intellectuelle / All Rights Reserved.

Toute utilisation des images et textes doit avoir fait l'objet d'une permission d'Edith Gayot-Boudier / No image and text maybe copied or reproduced in any way with outwritten permission from Edith Gayot-Boudier

Vous remerciant / Thank you