vendredi 29 mars 2013

Fenêtres sur sieste


Mais que fait donc le soleil ?
On le cherche ; on le surveille ;
Au coin des nuages on reste en éveil,
Mais rien, le soleil est dans le sommeil…
































 



 





8 commentaires:

  1. .... Quelle idée originale ... y'a du potentiel dans ce domaine ... tu vas nous en faire voir de toutes sortes !!!! bravo Edith !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'ai de la réserve... mais la prochaine j'ouvrirai les volets ma Yo :)))

      Supprimer
  2. Bonsoir Ed.
    Un très bel article, merci pour le partage !
    Je te souhaite de bonnes fêtes de Pâques
    Bonne soirée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Floralie :)) Trés beau week-end à toi également ; et si le soleil n'est pas au rdv, on allumera la lumière intérieure :))

      Supprimer
  3. Des fenêtres , . autant d' ouvertures , de passages , de transition , .. comme ce passage de l' hiver au printemps , .. une attente bien longue , afin que les maisons , bientôt, même sous la verdure en forme de parure ,revivent!!
    Bravo !! de ton sujet !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui mon ami Gérard, tout à fait... et j'attends le printemps pour ouvrir les fenêtres ;-)) !

      Supprimer
  4. l'hiver les volets sont fermés pour éviter le froid et l'été les volets sont fermés pour éviter la chaleur. C'est tout de même bien joli un vieux volet, c'est ceux que je préfère ils ont une âme. Bonne journée Edith

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tout à fait Anny... ils ont beaucoup d'histoires à nous raconter et sûrement quelques mystères à nous dévoiler. Bon lundi de Pâques :))

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

© Edith Gayot-Boudier

Les photos et les textes de ce site ne sont pas libres de droit et sont régis au droit français et au Code de la Propriété Intellectuelle / All Rights Reserved.

Toute utilisation des images et textes doit avoir fait l'objet d'une permission d'Edith Gayot-Boudier / No image and text maybe copied or reproduced in any way with outwritten permission from Edith Gayot-Boudier

Vous remerciant / Thank you