vendredi 26 avril 2013

Bleu de l'âme


Oublier le vacarme,
qui nos forces désarme -
Fondre dans la moelle de la fleur, sécher la larme







4 commentaires:

  1. je me noies dans ton bleu qui fait bien défaut aujourd'hui dans le ciel !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que oui... ainsi je l'ai cherché un peu partout pour y plonger...

      Supprimer
  2. De quoi être surpris
    Quand de ce muscaris
    Tu le fais apparaître attendris
    Devant nous tous ahuris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce gentil poème mon ami... les mots musicaux enchantent l'air...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

© Edith Gayot-Boudier

Les photos et les textes de ce site ne sont pas libres de droit et sont régis au droit français et au Code de la Propriété Intellectuelle / All Rights Reserved.

Toute utilisation des images et textes doit avoir fait l'objet d'une permission d'Edith Gayot-Boudier / No image and text maybe copied or reproduced in any way with outwritten permission from Edith Gayot-Boudier

Vous remerciant / Thank you