lundi 13 octobre 2014

Escale

La Bergeronnette
Toute guillerette
De nourriture est en quête










Tous les ans, au cours de son voyage migratoire (au printemps et en automne), la Bergeronnette grise (Motacilla alba) s’arrête dans le jardin quelques petits jours ; temps de grignotage d’insectes bien croustillants et protéinés avant de reprendre sa route…































Cette fois-ci, les bergeronnettes rêvaient tellement du soleil de l’Afrique, qu’il a bien voulu caresser le ciel par moment, mais c’est de leurs chants et de leurs petits bonds gracieux, que le jardin s’est éclairé pour la journée…


























Merci les belles et bon voyage ! 





12 commentaires:

  1. bien mignonnette cette bergeronnette , il faut dire que chez toi elle a une halte de choix :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certainement Bea... d'ailleurs elles sont encore là... la nourriture est bonne... ;-)

      Supprimer
  2. Instant gracieux
    Comme une brise legere
    Venue ebouriffer le ciel

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des mots qui me parlent... mais qui est donc ce ou cette inconnue qui les pose ? Merci...

      Supprimer
  3. De bien belles photos, ..une petite histoire pour faire de cette bergeronnette une petite starlette, .. :-)
    Bonne journée Edith, .. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah elle en valait bien la peine... si belle... et si peu farouche... Belle nuit Gérard !

      Supprimer
  4. Merci Edith pour ces superbes et touchantes photos de la ravissante bergeronnette ! Elle nous enchante l'esprit, le coeur absolument ( comme toute la gent ailée...et au-delà, toute créature innocente....). Que de beautés dans ses attitudes, ses yeux, son allure ! Nous sommes comblés de sensations vives et denses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est une parcelle de poésie... Merci Voltuan !

      Supprimer
  5. Les photos sont superbes et l'animal bien gracieux. Une chance d'avoir cette "pèlerine" dans le jardin, une petite halte pour se restaurer et reprendre des forces. Elle ne semble pas trop farouche ! A bientôt Ed.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Siam... à très bientôt !

      Supprimer
  6. J'adore cet oiseau si léger, si grâçieux mais que je ne rencontre jamais dans mon jardin, plutôt lors de ma balade près de la rivière tout prêt de chez moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être vient-il plus facilement dans notre jardin, car nous sommes à l'écart de tout... en pleine nature...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

© Edith Gayot-Boudier

Les photos et les textes de ce site ne sont pas libres de droit et sont régis au droit français et au Code de la Propriété Intellectuelle / All Rights Reserved.

Toute utilisation des images et textes doit avoir fait l'objet d'une permission d'Edith Gayot-Boudier / No image and text maybe copied or reproduced in any way with outwritten permission from Edith Gayot-Boudier

Vous remerciant / Thank you