samedi 10 mai 2014

Zobi la mouche !

Qui aime les mouches ?
Je ne vois pas beaucoup de doigts qui se lèvent… et pourtant…


Agromyzidae - Palloptère jolie (Palloptera muliebris)
La mouche est l’un des insectes les plus évolués (si, si !). 
C’est qu’elle a derrière elle, 240 millions d’années d’évolution ! (hé oui, l’évolution n’est pas le propre de l’Homme…).
Elle est une voltigeuse hors pair et observe le paysage à 360 degrés ; son odorat lui permet de détecter de la nourriture à des kilomètres… merci qui, merci aux antennes !




Tachinidae - Tachina fera (Tachinaire sauvage)
Les poils qu’elle a sur les pattes, (chut, j’entends des « burp’s »)… hé oui, des poils sur les pattes… (pas vous ?) et bien ces poils, ne sont pas là pour faire beaux (vous vous en doutiez)… ni pour vous faire peur (allez, ne faites pas les fiers, vous tremblez dans vos chaumières, je vous vois…) ; en effet, ces poils sont une question de survie chez la mouche, puisqu’ils la renseignent du goût de la nourriture sur laquelle elle est posée ; vous comprenez maintenant pourquoi c’est une maniaque de la propreté des pattes… Elle a besoin de conserver une faculté sensorielle maximum !


Tachinidae - Tachinaire ronde (Gymnosoma rotundatum)
Le monde des mouches est tout sauf simple ; en effet elles ont des mœurs et des régimes alimentaires tout à fait différents selon l’espèce. Les mouches peuvent être floricoles, mais aussi (larves comprises), saprophages, coprophages, nécrophages, phytophages, etc…



Ne pas oublier que si les mouches peuvent transmettre des virus ou des maladies infectieuses à l’homme et aux animaux, elles jouent un rôle capital dans le cycle de la vie…



Tachinidae - Tachinaires cylindriques (Cylindromyia sp.)

L’identification des mouches n’est pas simple, tout comme l’identification d’autres insectes ; il faut toujours rester prudent. Pour une détermination exacte, il faudrait utiliser une loupe binoculaire et disséquer l’insecte, ce qui ne m’intéresse pas du tout.

Ainsi, quelques erreurs ont pu se glisser dans mes identifications, n’hésitez pas à m’en faire part…




Sciomyzidae - Dichetophora obliterata in copula



Tachinidae



Sarcophagidae - Mouche à damier (Sarcophaga carnaria)



Scathophagidae - Scathophage stercoraire (Scatophaga stercoraria)




Téphritidae - Acanthiophilus helianthi



Téphritidae - Terellia tussilaginis



Conopidea - Physocephala nigra



Muscidae - Mouche domestique (Musca domestica)



Empididae - Empis Tessellata





Muscidae - Mouche domestique (Musca domestica in copula)



Muscidae



Sepsidae - Sepsis sp



Calliphoridae - Mouche verte (Lucida sp.)



Calliphoridae - Stomorhina (Stomorhina lunata)



Lauxaniidae - Sapromyza quadripunctata



Tachinidae - Ectophasia crassipennis ou Alophora (Phasia) hemiptera



Tachinidae - Phasia aurigera



Tachinidae - Phasia aurigera


Toutes les photos peuvent être agrandies légèrement en cliquant dessus




10 commentaires:

  1. Il faudra que je remarque si , ceux qui aiment marcher pieds nus, .. ont beaucoup de poils aux pieds, ..?? une idée !!! .. et un mystère élucidé peut-être ??
    Ton reportage est très bien fait Edith, .. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Gérard... Je te laisse mener l'enquête, hein ! ;-)

      Supprimer
  2. que de mouches, plutôt jolies ! et quand elle s'appelle Mireille
    on zoumzoume !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui Marty, ta as raison... et j'adore quand on zoumzoume ! :)

      Supprimer
  3. Les insectes si petits qu'ils passent souvent inaperçu comme s'ils étaient invisibles, et pourtant ils représentent une grande partie des êtres vivants sur terre. Heureusement que tu es là Edith pour leur rendre grâce à ces petits insectes tout en beautés et si souvent mal aimé. Mais avec tes photos comment ne pas les aimer ?

    Je vois que la mouche à damier a eu un petit accident avec une aile, je me demande bien comment elle fait pour voler sans tourner en rond

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Pascal de tes mots, si doux pour ces êtres souvent mal aimés à tord...
      Quant à la mouche à damier, et bien je ne peux te répondre, mais soit son aile a fini par pendre forme normale, soit la mouche n'a pas eu le temps de partir pour la grande aventure de la vie...

      Supprimer
  4. Bravo pour ce bel hommage aux mouches. Leur grande diversité et variété dans leurs aspects, leurs mœurs, leur taille, nous permet de faire toujours de nouvelles découvertes. L'article est très intéressant et les photos superbes! On ne se doute pas du temps que les insectes mettent à faire leur toilette, c'est d'ailleurs aussi le moment où ils sont particulièrement sympa avec le photographe!
    Bonne continuation dans vos observations.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Lucie, très touchée de votre passage et de vos remarques... A bientôt !

      Supprimer
  5. je suis une mouche ...♫♪...♫ mal aimées mais tellement variées ! c'est un article pour miss Dolly ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui.. mal aimées, mais nécessaires à la vie comme tous êtres... et qui peuvent être d'une beauté rare... à qui sait les regarder...
      Oui Dolly aimerait... ;-) Bisous Béa...

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

© Edith Gayot-Boudier

Les photos et les textes de ce site ne sont pas libres de droit et sont régis au droit français et au Code de la Propriété Intellectuelle / All Rights Reserved.

Toute utilisation des images et textes doit avoir fait l'objet d'une permission d'Edith Gayot-Boudier / No image and text maybe copied or reproduced in any way with outwritten permission from Edith Gayot-Boudier

Vous remerciant / Thank you